Etounature » Etounature » Le saba Senegalensis Madd, un fruit tropical aux mille et une vertus

Le saba Senegalensis Madd, un fruit tropical aux mille et une vertus

Le saba Senegalensis Madd.Son fruit est appelé zaban (en bambara ou dioula), malombo (dans le bassin du Congo), maad (en wolof), made (en français d’Afrique) et wèda (en mooré), ou côcôta (en Côte d’ivoire).

En effet, le Madd est le fruit d’une plante rampante nommée Saba senegalensis, qui pousse généralement en bordure de cours d’eau, plutôt dans la moitié Sud du pays. Il arrive à maturité avec les premières pluies, après avoir passé plus d’un an sur la liane. Saba senegalensis est une espèce de plantes de la famille des Apocynaceae. C’est une espèce de lianes sauvages qui pousse dans les savanes africaines et qui est cultivée comme un arbuste.

UTILISATIONS

LE SABA SENEGALENSIS MADDSon fruit est une coque globuleuse qui contient des graines enrobées de pulpes jaunes très moelleuses et juteuses. Elles sont acidulées et sucrées.

  • On peut déguster le fruit tel quel ou l’assaisonner avec du sucre, du sel et du piment.
  • Mélangées avec de l’eau et du sucre, les pulpes donnent un délicieux jus.

Il n’est pas conseillé d’avaler les graines. Mais l’intérieur de la coque est couverte d’une peau superficielle que l’on peut consommer. Le fruit est riche en vitamine C, en thiamine, en riboflavine, en niacine, et en vitamine B6, en acide malique, en calcium, phosphore et en magnésium.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *