Moringa, un Supermarché Sur Un Arbre

Moringa, un Supermarché Sur Un Arbre

Imaginez un arbre dans votre maison qui répondra à la plupart de vos besoins nutritionnels, qui peut purifier votre eau et peut guérir vos maladies.

 L histoire du moringa 

Le Moringa oleifera, arbre tropical à usages multiples, est passé en une décennie dunstatut de plante marginale, voire inconnue, à celui de nouvelle ressource alimentaire et économique pour les pays du Sud. Les feuilles, faciles à produire et très riches en protéines, vitamines et minéraux, sont de plus en plus utilisées dans des projets luttant contre la malnutrition. La production de feuilles de moringa est aussi un moyen de générer des revenus agricoles, de développer des activités de transformation agro-alimentaire et des nouveaux marchés.

Cet arbre originaire d’Inde et courant en Afrique était jusqu’il y a peu un arbre de case, servant de haie ou d’ombrage, parfois de plante médicinale ou alimentaire de cueillette. Seuls les Haoussa du Niger et du Nigeria, qui consomment les feuilles de moringa comme légume, ont entrepris depuis des décennies sa production agricole et sa commercialisation.

Contenu nutritionnel des feuilles de moringa fraîches

Les feuilles de Moringa oleifera font partie de la famille des légumes feuilles verts foncés, qui sont des aliments particulièrement riches en nutriments. En particulier, les feuilles de Moringa oleifera sont une bonne source de protéines, de calcium, de fer, de ß-carotène (converti en vitamine A dans le corps humain), de vitamine C et de vitamine E.

De plus, les feuilles de Moringa oleifera ont un taux de matière sèche élevé (autour de 20-25%) par rapport à la plupart des autres aliments végétaux (généralement autour de 10%). Cette particularité en fait un légume frais encore plus intéressant puisque 100 g de feuilles fraîches apporteront deux fois plus de nutriments que 100 g de la plupart des autres légumes.

Les feuilles de moringa constituent un aliment particulièrement riche en nutriments.

Ainsi, 100 grammes de feuilles de Moringa oleifera fraîches suffisent à couvrir :

• Entre 30 et 100% des apports journaliers recommandés en calcium (30% à 50% pour les adolescents, 40% à 60% pour les adultes, les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes, 80 à 100% pour les enfants en dessous de 3 ans) ;
• Entre 25 et 80% des apports journaliers recommandés en fer (25% pour les femmes enceintes, 40 à 60% pour les adolescents et les femmes, 50 à 100% pour les hommes et les enfants).

Pour les vitamines, les apports journaliers recommandés pour la vitamine A varient de 400 µg équivalent rétinol (jeunes enfants) à 1000 µg équivalent rétinol (femmes allaitantes). En conséquence, 100 grammes des feuilles fraîches de Moringa oleifera peuvent théoriquement couvrir 100% des besoins, mais ceci dépend énormément des conditions de conservation et d’utilisation des feuilles. En effet, la vitamine A se dégrade avec le temps, la lumière et la chaleur.

De même 100 grammes de feuilles fraîches de Moringa oleifera pourraient couvrir 100% des besoins en vitamine C, pour laquelle les apports journaliers recommandés vont de 60 mg (jeunes enfants) à 130 mg (femmes allaitantes), mais cette vitamine se dégrade rapidement avec le temps et à la cuisson.

Pour une rétention optimale des nutriments, il est conseillé de consommer les feuilles rapidement après leur récolte, de les cuire peu de temps (seulement quelques minutes) ou même de les manger crues si elles sont jeunes et tendres.

Une autre manière de consommer les feuilles de Moringa oleifera est de les sécher et de les réduire en poudre, ce qui les rend facile à stocker et à incorporer dans les plats à tout moment. Pour s’assurer d’une bonne qualité nutritionnelle et sanitaire (microbio- logique) de la poudre de feuilles, son humidité résiduelle ne doit pas dépasser 7,5%, la durée de séchage doit être la plus courte possible et la température de séchage pas trop élevée (50 à 55°C maximum).
Même si une forte proportion des vitamines est perdue pendant le séchage, la poudre de feuille constitue tout de même un complément nutritionnel très riche, car c’est un concentré de feuilles

Contenu nutritionnel de la poudre de feuilles de moringa séchées

• 10 grammes de poudre de feuilles de Moringa oleifera par jour couvrent :
Calcium
• Environ 30% des apports journaliers recommandés pour les enfants entre 1 et 3 ans.
• Environ 25% des apports journaliers recommandés pour les enfants entre 4 et 9 ans
et pour les femmes adultes.
• Environ 15% des apports journaliers recommandés pour les adolescents et les fem- mes de plus de 55 ans.

fer
• Environ 30% des apports journaliers recommandés pour les enfants entre 1 et 12 ans.
• Environ 15% des apports journaliers recommandés pour les adolescents.
• Environ 20% des apports journaliers recommandés pour les hommes adultes et les
femmes de plus de 55 ans.
• Environ 12% des apports journaliers recommandés pour les femmes adultes.
• Environ 7% des apports journaliers recommandés pour les femmes enceintes.

Vitamine A
• 50 à 100% des apports journaliers recommandés pour toutes les catégories de po- pulation.

L’HUILE D’AMANDE DOUCE

Les épices anti-microbiennes

"" was added to wishlist