Comment vivre naturellement avec la drépanocytose

Comment vivre naturellement avec la drépanocytose.

Qu’est-ce que la drépanocytose?

Maladie génétique héréditaire, la drépanocytose est également appelée anémie et hématies falciformes. Ictère, teint pâle et douleurs abdominales, anémie, sensibilité aux infections caractérisent la maladie. Etounature fait le point sur l’origine, les causes ,les symptômes ,les traitements, mais aussi la prévention et les produits naturels pour soulager les crises dues à cette maladie.

La Drépanocytose est une maladie génétique grave, héréditaire, touchant les globules rouges du sang. Elle est la maladie génétique la plus répandue au monde, car elle concerne prêt de 50 Millions de personnes. Chaque année en Afrique, 300 000 enfants naissent atteints par cette pathologie, la moitié d’entre eux n’atteindront pas l’âge de 5 ans.

Elle est une maladie génétique touchant particulièrement les personnes originaires d’Afrique, des Antilles, d’Afrique du Nord. Pour être malade de la drépanocytose, il faut avoir hérité de chacun de ses parents une copie du gène malade (par exemple : double gène d’hémoglobine S : SS).

Les causes de la maladie

La drépanocytose ou l’anémie à hématie falciforme est donc d’origine génétique. La drépanocytose est causée par le remplacement d’un acide dans la structure du gène qui provoque une modification dans la synthèse d’une molécule. Cette altération de la protéine entraine alors la déformation du globule rouge qui prend ainsi la forme d’une faucille. Les facteurs de risques sont le changement de température, les bains en eau froide, la fièvre, l’altitude et le stress

Les symptômes

Les symptômes de la drépanocytose sont diverses et sont spécifiques à chaque malade. Les personnes porteuses de la drépanocytose présentent des symptômes tels que :

  • Des crises très douloureuses survenant de manière répétée tout au long de la vie ;
  • Anémie hémolytique (par destruction des globules rouges) chronique, dont les épisodes sont espacés par des crises d’anémie aigue ;
  • Baisse du taux d’oxygène fixé par l’hémoglobine ;
  • Ces épisodes se rencontrent tout particulièrement lors des voyages dans un avion insuffisamment pressurisé.
  • Augmentation du volume de la rate et crises douloureuses dues à l’obstruction des vaisseaux par les globules rouges déformés ;
  • Urines foncées ,coloration jaune de la peau et des muqueuses ;
  • Gonflement des mains et des pieds.
  • Le manque d’énergie. Toutefois, Il faut aussi souligner le fait que face à un symptôme identique, chaque porteur de la maladie réagit distinctement.

Comment prévenir et vivre naturellement avec la drépanocytose ?

En trouvant le bon équilibre entre détection et prise en charge, on peut réduire sensiblement la fréquence des complications. La drépanocytose est incurable mais elle peut être prise en charge et éviter les crises moyennant de :

  • Boire fréquemment de l’eau, à bien aérer les pièces, afin de bien s’oxygéner, rester au chaud;
  • Manger des aliments riches en fer (le thym, les olives, les noix de cajou , les lentilles , les épinards le moringa , les amandes les arachides le sésame , le chocolat , la spiruline…),
  • Ne pas s’enrhumer ou plus généralement éviter au maximum les infections respiratoires,
  • Porter des vêtements qui ne coupent pas la circulation sanguine, c’est-à-dire amples,
  • Ne pas s’essouffler, éviter d’aller à plus de 1 500 mètres d’altitude.
  • Ne pas s’exposer à de fortes chaleurs (la déshydratation déclenche des crises par augmentation de la viscosité sanguine).

Focus sur quelques produits naturels :

Ignames africaines : Aliments contenant du thiocyanateIgnames africaines

L’acide folique est important pour la fabrication des globules rouges. En dehors de la prise de suppléments, il est important que vous choisissiez des aliments riches en ce nutriment et d’autres vitamines essentielles à inclure dans votre alimentation. Les ignames africaines sont considérées comme les sources les plus riches de thiocynate.

Fagara zanthoxyloides
C’est un arbre de 6 à 7 m de haut ou arbuste sarmenteux, dont les branches et le tronc sont couverts d’épines robustes.

Les feuilles sont composées imparipennées, les fleurs blanches parfumées. Aucune toxicité n’existe par voie orale et elle est très faible pour les autres voies.

Un gramme de poudre de la racine de cette plante en infusion et prit par un drépanocytaire très malade trois fois par jour fait disparaître complètement les crises. Il a été constaté expérimentalement aussi que le sang sur lequel on avait déposé la racine de cette plante restait rouge très longtemps.

On en déduisit que la plante devait empêcher l’hémolyse des globules rouges. Les principes actifs responsables de l’action antidrépanocytaire sont des acides dont le principal est l’acide hydroxymethyl-benzoique et aussi le zanthoxylol.

NB: Fagara zanthoxyloides = “dnen digek en Wolof”

Avertissements

Ces recommandations ne sont pas exhaustives et ne visent pas à remplacer les conseils de votre médecin ou de votre pharmacien.

Source :
  • Enmarche.be
  • Mediacentre
Partage:

9 Astuces naturels pour la pousse des cheveux

20 bienfaits de la sauge officinale

"" was added to wishlist